Equité territoriale et accessibilité de l’offre

De nombreuses disparités demeurent entre les territoires de la nouvelle région. Dans certains territoires les publics ont un accès limité à l’offre ou à la pratique culturelle.

Le maillage d’équipements est inéquitable. De même, la présence d’équipes artistiques sur le territoire est inégale.

La nouvelle configuration territoriale constitue néanmoins une occasion de créer un réseau régional des lieux de diffusion, de création et de pratiques artistiques.

Pour vous ce sujet est :
  • Prioritaire (8)
  • Important (4)
  • Peu important (0)
  • Secondaire (0)
  • Comment aider les territoires à impulser ou développer leurs politiques culturelles?
  • Comment inciter la décentralisation des activités des grands équipements dans d’autres territoires ?
  • Comment favoriser la circulation des artistes et des œuvres sur l’ensemble du territoire régional?
  • Comment faciliter la mobilité des publics sur les territoires ?

Constats et diagnostics posés lors de la 1ère étape de la concertation

Penser globalement la politique culturelle régionale

On constate un certain découragement devant une politique publique culturelle d’uniformité de l’offre. Par ailleurs, la logique de l’appel à projet crée une désarticulation du projet global.

Comment formule-t-on et on oriente-t-on les exigences d’une politique culturelle qui se distingue du marché du divertissement ?

Comment instituer un rapport de confiance entre les institutions, les collectivités et les acteurs de terrain ?

Comment associe-t-on les publics, les bénévoles à la concertation culturelle sur les territoires ?

Ouvrir la concertation locale

La concertation de l’ensemble des politiques publiques (notamment l’éducation) doit pouvoir établir une coordination cohérente sur les territoires. La Région doit avoir un rôle d’accompagnement, adapté aux réalités du territoire, auprès des intercommunalités pour définir une politique culturelle.

Répartition territoriale

Le déséquilibre de la répartition sur le territoire fragilise les acteurs (équipes et équipements) au niveau économique. Dans un souci d’équilibre des chances, il faut développer des moyens pour privilégier l’offre culturelle dans les zones défavorisées.

Prendre en compte les iniquités sociales

Comment inscrire la création au cœur d’une volonté d’équité territoriale et sociale?

Il faut intégrer la question du “patrimoine personnel” et des droits culturels, sur un territoire peuplé mais avec de lourdes contraintes sociales.

Il faut également reconnaître le rôle de l’éducation populaire pour pouvoir y associer les acteurs.

Accompagner durablement les publics dans le temps

Il faut imaginer de nouvelles manières d’intégrer la culture dans la société dans la durée (en particulier sur les territoires)

Comment reconnait-on et accompagne-t-on durablement les acteurs de la médiation ?

Coordonner les actions régionales pour faciliter l’accessibilité culturelle

L’accessibilité à la culture doit être envisagée dans une approche de proximité en prenant en considération les territoires éloignés. La question de la mobilité ne doit donc pas seulement résider dans une mobilité physique mais doit également intégrer le numérique comme un outil de résorption de l’iniquité territoriale.