Parcours artistique et culturel de chacun

Il existe une offre importante en termes d’actions culturelles et d’enseignement artistique (conservatoires, équipements culturels, etc…) qui peut paraître complexe, manquer de lisibilité et ne pas toujours répondre aux attentes.

Parallèlement, on constate une vitalité des pratiques amateurs qui sont peu prises en compte et insuffisamment valorisées.

Pour vous ce sujet est :
  • Prioritaire (10)
  • Important (5)
  • Peu important (0)
  • Secondaire (2)
  • Comment rendre les pratiques artistiques et culturelles accessibles à tous (et notamment à la jeunesse)?
  • Quelles passerelles entre pratiques amateurs et professionnelles ?
  • En quoi l’enseignement artistique répond-il aux attentes des habitants ?

Constats et diagnostics posés lors de la 1ère étape de la concertation

Impliquer les habitants dans la co-construction de leurs parcours

Comment créer la rencontre avec les habitants ? Comment mobiliser chacun dans le parcours culturel (dont les élus) ? La co-construction permet de s’adapter aux besoins des professionnels et des publics. Il s’agit de construire la demande sur une démarche globale qui s’appuie sur les potentiels du public et l’accompagne pour faciliter l’accessibilité.

Intégrer les singularités des habitants

Les projets ont jusqu’alors eu des difficultés à prendre en compte l’inter-culturalité (des publics avec des approches culturelles différentes selon leur histoire). Il est nécessaire d’intégrer les disparités sociales, générationnelles, culturelles et disciplinaires dans chaque projet.

Promouvoir la relation entre les artistes et le public

Il faut accompagner l’artiste, en lui laissant le choix entre accompagnement ou formation, dans sa relation avec le public, en particulier dans la médiation, les interventions pratiques (expériences créatives en milieu scolaire, social…) avec le spectateur-acteur.

Permettre la distinction Amateurs & Professionnels

Il y a une difficulté à établir une différenciation des pratiques amateurs et professionnelles ce qui est un facteur de risque quant à la qualité des prestations.